close
close
keyboard_arrow_left RETOUR
    Anvil FX
    Anvil FX © D.R.
    • SAM 15 SEPTEMBRE 2018 À 21:00

    L’Étrange Musique : Mondo DC / Embodiment Of Evil

    Anvil FX plays José Mojica Marins’s / Première partie : Mondo DC Pakito Bolino

    L’Étrange Musique
    Anvil FX plays José Mojica Marins’s / Première partie : Mondo DC Pakito Bolino

    ​Tarif unique 15,00 euros

    Interdit aux moins de 12 ans

    Mondo DC

    de Pakito Bolino, Le Dernier Cri

    Fiction l France l 2018
    50 min

    Première partie : Mondo DC Pakito Bolino
    Première mondiale en ouverture de L’Étrange Musique


    Pour fêter 25 ans d’activisme stakhanoviste, Le Dernier Cri replonge dans un magma d’animation psychotique avec Mondo DC, le film en production réunissant une fraîche fournée d’artistes internationaux. Vingt-cinq minutes d’un teaser d’annonciation “bruitalisé” en live par Satanox, Badkito et d’autres amis, spécialement pour cette édition de L’Étrange ! Vomir des yeux, s’il en reste encore...

    Embodiment of Evil

    de José Mojica Marins

    (Encarnação do Demônio)
    Avec José Mojica Marins, Milhem Cortaz, Rui Rizende, Jece Valadão
    Fiction l Brésil l 2008
    94 min l Couleur

    Anvil FX plays José Mojica Marins’s 

    Embodiment of Evil


    Emprisonné depuis trois décennies, Coffin Joe alias Zé do Caixão refait surface avec ongles, cape et haut de forme. Libéré, il se lance dans une ultime quête pour assurer sa descendance maléfique.

    En faisant renaître de ses cendres le mythique Coffin Joe, le réalisateur brésilien José Mojica Marins achève en beauté sa trilogie commencée avec À minuit je posséderai ton âme (1964) et Cette nuit je m’incarnerai dans ton cadavre (1966), et rend une nouvelle fois hommage au monde de l’occulte. D’un beau geste, il enterre dans le sexe, le sang et le mauvais goût son alter ego en lui offrant des funérailles exemplaires.


    Anvil FX

    Le Brésilien Paulo Beto a 10 ans lorsqu’il se réveille en entendant des bruits étranges, persuadé d’être attaqué par des forces extraterrestres. En réalité, il s’agissait de son frère qui lavait sa voiture au son de Kraftwerk, mais dès lors, le virus musical s’est implanté en lui. Après avoir fondé dès la fin des années 80 le groupe Silverblood, ainsi que le duo Shiva Las Vegas, il participe à plusieurs formations, apportant sa folie bouillonnante et nourrissant ces univers d’une touche électro teintée de new wave et de post-punk. Ensuite, il fonde ce délicieux Anvil FX, fusion de sonorités de tout bord, qui n’est pas sans rappeler les expérimentations de nos compatriotes Jean-Jacques Perrey et François de Roubaix, et dont la formation actuelle s’enrichit de la chanteuse et multi-instrumentiste Biba Graeff. Ils nous font l’honneur de cette réinterprétation flamboyante des dernières aventures de Coffin Joe : ayant eu accès aux masters, Anvil FX a pu isoler la bande son originale pour une performance live exceptionnelle.